Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 13:34

Singe.jpg

 

J’ai photographié cette affiche, au Portugal cet été, éditée dans le cadre d’une campagne de lutte contre l’obésité « galopante ». L’Europe du Sud est en effet gagnée par cette « épidémie ». Les Portugais remplacent de plus en plus la morue (qu’ils savent apprêter de plus de 100 manières) et l’excellente huile d’olive insaturée par une alimentation grasse saturée, moderne,  rapide, occidentale.

L’arthrose est « la » maladie des cartilages articulaires, qui au bout de plusieurs dizaines d’années finit par détruire ce tissu élastique et amortisseur qui existe dans toutes les articulations mobiles. Les rhumatologues pensaient que la surcharge pondérale était le facteur le plus important, entraînant, de part l’augmentation des pressions, les arthroses des genoux et les arthroses des hanches, principales articulations portantes de l’être humain. Or il s’avère que la cellule graisseuse (l’adipocyte) qui stocke la réserve graisseuse inutile, de l’individu en surcharge pondérale, ne se contente pas d’être simplement un réservoir, mais sécrète (sic) des protéines (les adipokines) capables de désagréger  le tissu cartilagineux (comme cela a été prouvé pour la visfatine). Cette « nuisance »  supplémentaire de la cellule graisseuse explique la relation nouvelle, qui s’établit entre l’obésité et les arthroses. Ceci explique encore mieux, les arthroses des articulations portantes,  genoux et hanches mais surtout les très fréquentes arthroses de la colonne vertébrale cervicale (cervicarthrose) et les arthroses des mains. (La cheville, rarement  arthrosée,  reste une exception extraordinaire de part l’extrême solidité de son cartilage).

 Ce n’est donc plus l’excès de poids, le facteur principal dans la genèse de cette maladie articulaire, mais l’excès des cellules grasses de stockage sécrétant cette protéine destructrice, qui explique également certaines arthroses présentes dès l’âge de 25 ans. Le retour à une normalité pondérale diminue les pressions mécaniques sur les articulations portantes et diminue la quantité de ce poison articulaire découvert récemment.

 Comme le montre l’affiche portugaise, il a fallu des millions d’années d’évolution darwinienne pour qu’émerge l’ « Homo Sapiens Sapiens » (l’Homme deux fois sage !) et moins de 50 ans pour créer l’ « Homme Obèse » qui conquiert la planète (l’enfant unique chinois, qui est généralement un garçon…( ?) a de fortes tendances à devenir obèse…en copiant le mode alimentaire occidental.)

 Encore une fois (je ne m’en réjouis nullement) il existe un lien très important entre l’alimentation et les rhumatismes. L’arthrose est la maladie articulaire la plus fréquente sur la planète…mais surtout dans les populations trop et mal nourries.

Partager cet article

Repost 0
Published by Docteur Poinsignon
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du docteur Poinsignon
  • : Changer l'alimentation "moderne" pour améliorer la santé. Augmenter la Liberté de choix alimentaire par la connaissance des nutriments.
  • Contact

Visiteurs

 

  visiteurs sur Overblog

  visiteurs actuellement sur ce blog

Recherche

Liens